LE BLOG

Nos pensées et impressions à propos de la vie...

Home LE BLOG
Read More
categorie corps Gamification et Médiation au Musée

Gamification et Médiation au Musée

• <a href="https://www.888decor.com/category/toute-la-decoration/" data-internallinksmanager029f6b8e52c="16" title="Le magazine de la déco">Maison</a> Européenne des Sciences de l’Homme et de la <a href="https://www.marybloody.fr/blog/" data-internallinksmanager029f6b8e52c="31" title="Pour découvrir les choix de Mary" target="_blank" rel="noopener">Société</a>
Si votre page ne change pas dans quelques secondes, cliquez ici (Ou si votre javascript est bloqué, merci de bien vouloir l'activer)
If your page don't change in some seconds, please click here (Or if your javascript is disable, please allow it)

Publié en premier sur MESHS : Aller sur MESHS pour en savoir plus.

Read More
categorie musique Quel est ton nom ? : Paquito D’Rivera, Mongo Santamaria, Clément Janinet, Artie Shaw et d'autres

Quel est ton nom ? : Paquito D’Rivera, Mongo Santamaria, Clément Janinet, Artie Shaw et d’autres

1200x630 paquito d rivera by frans schellekens Quel est ton nom ? : Paquito D’Rivera, Mongo Santamaria, Clément Janinet, Artie Shaw et d'autres

Vincent Youmans. (Compositeur), Edward Eliscu. (Compositeur), Gus Khan. (Compositeur), Artie Shaw (clarinette), Al Avola (guitare), Harry Geller (trompette), Chuck Peterson (trompette), John Best (trompette), Bernie Privin (trompette), George Arus (trombone), Les Jenkins (trombone), Harry Rogers (trombone), Les Robinson (saxophone alto), Hank Freeman (saxophone alto), Tony Pastor (saxophone ténor), Georgie Auld (saxophone ténor), Bob Kitsis (piano), Sid Weiss (contrebasse), Buddy Rich (batterie)

Publié en premier sur France musique : Aller sur France Musique Emission Banzzaï pour en savoir plus.

Read More
categorie loisirs Fête de la Science du 7 au 17 octobre 2022

Fête de la Science du 7 au 17 octobre 2022

Crédits : © Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

La 31e Fête de la Science est prévue du 7 au 17 octobre en métropole et du 10 au 27 novembre en outre-mer et à l’international. Durant 10 jours, familles, scolaires, étudiants, amateurs et passionnés de sciences peuvent participer à plus de 5 000 événements à travers toute la France. Alors que les enjeux climatiques sont au cœur des préoccupations des citoyens et des pouvoirs publics, l’édition 2022 porte sur le « Réveil climatique ». Le programme avec Service-Public.fr.

Pourquoi une Fête de la Science ?

Organisée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation depuis 1991, la Fête de la Science propose des événements ouverts à tous (de nombreuses animations sont adaptées au public scolaire, de la maternelle au lycée), gratuits, inventifs et ludiques. C’est l’occasion de rencontrer des scientifiques de tous les domaines, de découvrir le travail des chercheurs, de partager des savoirs, d’explorer de nouvelles connaissances pour mieux comprendre la science et ses enjeux.

L’événement a pour objectifs de :

  • favoriser le partage de savoirs et les échanges entre les chercheurs et les citoyens ;
  • valoriser le travail de la communauté scientifique ;
  • faciliter l’accès à une information scientifique de qualité ;
  • permettre à chacun de mieux s’approprier les enjeux des évolutions scientifiques et ainsi favoriser une participation active au débat public ;
  • découvrir le travail des scientifiques et les métiers issus de la recherche ;
  • sensibiliser le grand public à la culture scientifique ;
  • stimuler, chez les jeunes, l’intérêt pour la science, la curiosité à l’égard des carrières scientifiques, susciter des vocations.

Le programme 2022

Après deux éditions très axées sur les formats numériques et hybrides, en raison du contexte sanitaire, la 31e édition, parrainée par le journaliste scientifique Jamy Gourmaud, est l’occasion de retrouver le public. Le coup d’envoi sera donné le 7 octobre au Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) de Paris, avec un dispositif gratuit et ouvert à tous.

Plusieurs émissions permettent de suivre l’événement depuis chez soi : une série de 15 émissions tournées en direct du MNHN, animées par Fred Courant de l’équipe l’Esprit sorcier et une programmation scientifique spéciale en partenariat avec la chaîne ARTE. Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’allie également au média digital The Conversation France à travers une série d’articles de chercheurs sur la thématique du climat.

Pour la 7e année consécutive, un livre de la collection « Sciences en bulles » est réalisé en partenariat avec Sciences pour tous (Syndicat national de l’édition). Il met en lumière, sous la forme accessible et distrayante de la bande dessinée, 11 sujets de recherches universitaires conduites par des doctorants de thèses et portant chacun un regard singulier. Tiré à 75 000 exemplaires, l’ouvrage est destiné à tous les publics et plus particulièrement les familles et les jeunes. Il sera distribué lors des événements, offert par les 350 libraires partenaires et mis à disposition en prêt dans 16 000 médiathèques, bibliothèques et points de lecture, 11 000 centres de documentation et d’information de collèges et lycées et 100 bibliothèques universitaires. Une version numérique augmentée est mise en ligne sur le site de la Fête de la Science dès le 7 octobre.

Les sciences participatives sont également à l’honneur de cette édition avec deux projets : « Histoires de nature » est une collection numérique participative sur les changements environnementaux en cours, à partir d’objets et de documents du passé accompagnés de récits personnels. C’est un projet porté par le MNHN et le Museum für Naturkunde de Berlin ; Projet ePOP est un réseau recueillant, sous diverses formes, dans le monde des témoignages de citoyens confrontés à la crise environnementale.

  À noter : retrouvez ici le programme de la Fête de la Science partout en France. La carte interactive permet une recherche combinant plusieurs critères : public cible, lieu, type d’animation (atelier, exposition, jeu, visite…), thèmes (sciences de la vie et de la santé, sciences de l’environnement, sciences de l’ingénieur…), accessibilité.

Les régions participantes : Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-France-Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire, Corse, Grand Est, Hauts-de-France, Île de France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine,Occitanie,Pays de la Loire,Provence-Alpes-Côte d’Azur. En outre-mer : Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française.

Publié en premier sur Service public : Aller sur Service public catégorie Loisirs pour en savoir plus.

Read More
categorie bien etre Cueillette et consommation de champignons : attention aux risques d'intoxication !

Cueillette et consommation de champignons : attention aux risques d’intoxication !

Crédits : © Patrick J. – Fotolia.com

cueillette champignons cèpes

Confusion d’une espèce comestible avec une espèce toxique, consommation de champignons comestibles en mauvais état, mal cuits ou mal conservés, achat « à la sauvette »… Que l’on soit connaisseur ou que l’on pratique la cueillette occasionnellement, c’est une activité qui peut comporter des risques très graves pour la santé et on déplore chaque année un millier d’intoxications. Service-Public.fr vous rappelle les bonnes pratiques pour une consommation en toute sécurité.

Les conséquences des intoxications sur la santé peuvent être sévères et conduire à une hospitalisation : troubles digestifs sévères, complications rénales, atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe. Certaines peuvent entraîner le décès.

Ces intoxications ont lieu principalement au mois d’octobre, lorsque les conditions météorologiques associant précipitations, humidité et fraîcheur favorisent la pousse des champignons et leur cueillette.

Pour limiter ces risques, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) vous invite à respecter certaines recommandations.

Avant la cueillette

  • Prévoir un panier en osier, une caisse ou un carton pour déposer ses champignons. N’utilisez jamais de sacs en plastique, ils accélèrent le pourrissement. Votre contenant doit être suffisamment grand pour séparer les différentes espèces et ainsi éviter le mélange de morceaux de champignons vénéneux avec des champignons comestibles ;
  • Choisir un lieu de cueillette loin des sites pollués (bords de route, aires industrielles, décharges, pâturages…), car les champignons absorbent les polluants auxquels ils sont exposés ;
  • Se renseigner sur les structures qui peuvent aider à identifier une cueillette en cas de doute : certains pharmaciens ou les associations de mycologie (étude des champignons) de votre région.

Pendant la cueillette

  • Ne ramasser que les champignons que vous connaissez parfaitement : certains champignons vénéneux hautement toxiques ressemblent beaucoup aux espèces comestibles ;
  • Être vigilant : des champignons vénéneux peuvent pousser à l’endroit où vous avez cueilli des champignons comestibles une autre année ;
  • Cueillir uniquement les spécimens en bon état et prélever la totalité du champignon (pied et chapeau) afin d’en permettre l’identification ;
  • Éviter de ramasser les jeunes spécimens qui n’ont pas fini de se former, ce qui favorise les confusions, et les vieux spécimens qui risquent d’être abîmés ou colonisés par des vers ou des insectes.

Après la cueillette

  • Se laver soigneusement les mains ;
  • Prendre une photo de votre récolte avant la cuisson : elle sera utile en cas d’intoxication pour décider du traitement adéquat ;
  • Au moindre doute sur l’état ou l’identification d’un des champignons récoltés, ne pas consommer la récolte avant de l’avoir fait contrôler par un pharmacien ou une association de mycologie ;
  • Conserver les champignons en évitant tout contact avec d’autres aliments au réfrigérateur (maxi 4°C) et les consommer dans les 2 jours après la cueillette ;
  • Ne jamais consommer les champignons crus et cuire chaque espèce séparément et suffisamment : 20 à 30 minutes à la poêle ou 15 minutes à l’eau bouillante avec rejet de l’eau de cuisson. Cela détruit parasites et bactéries, et rend certaines espèces comestibles (shiitake, morilles, certains bolets) ;
  • Consommer les champignons en quantité raisonnable, soit 150 à 200 grammes par adulte et par semaine ;
  • Ne jamais proposer de champignons cueillis à de jeunes enfants et éviter de le faire aux seniors (haut risque de déshydratation et de décès en cas d’intoxication) et aux femmes enceintes (certaines bactéries ou parasites comme la toxoplasmose, à risque pour le fœtus, sont présents dans la terre et pourraient les infecter) ;
  • Ne pas consommer de champignons identifiés au seul moyen d’une application de reconnaissance de champignons sur smartphone, en raison du risque élevé d’erreur ;
  • Ne pas consommer de champignons commercialisés par des non professionnels (« à la sauvette »).

Que faire en cas de symptômes ?

En cas d’apparition de symptômes suite à la consommation de champignons : douleurs abdominales, diarrhées, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue notamment, il faut appeler immédiatement un Centre antipoison en mentionnant cette consommation :

  • Angers : 02 41 48 21 21
  • Bordeaux : 05 56 96 40 80
  • Lille : 08 00 59 59 59
  • Lyon : 04 72 11 69 11
  • Marseille : 04 91 75 25 25
  • Nancy : 03 83 22 50 50
  • Paris : 01 40 05 48 48
  • Toulouse : 05 61 77 74 47

Notez les heures du repas concerné et de la survenue des premiers signes, et conservez les restes de la cueillette pour identification.

Le délai d’apparition des symptômes est variable : de quelques heures après la consommation à plus de 12 heures. L’état de la personne intoxiquée peut s’aggraver rapidement.

En cas de détresse vitale : perte de connaissance, détresse respiratoire… appelez le 15 ou le 112.

  Attention : Les centres anti-poison ont pu constater que, dans certains cas, la confusion entre espèces avait été favorisée par l’utilisation d’applications de reconnaissance de champignons sur smartphone qui avaient donné des identifications erronées sur les champignons cueillis.

Publié en premier sur Srvice public : Aller sur Service public pour en savoir plus.

Read More
categorie corps Exposition "Le mérite c’est moi. La méritocratie en nous."

Exposition « Le mérite c’est moi. La méritocratie en nous. »

• <a href="https://www.888decor.com/category/toute-la-decoration/" data-internallinksmanager029f6b8e52c="16" title="Le magazine de la déco">Maison</a> Européenne des Sciences de l’Homme et de la <a href="https://www.marybloody.fr/blog/" data-internallinksmanager029f6b8e52c="31" title="Pour découvrir les choix de Mary" target="_blank" rel="noopener">Société</a>
Si votre page ne change pas dans quelques secondes, cliquez ici (Ou si votre javascript est bloqué, merci de bien vouloir l'activer)
If your page don't change in some seconds, please click here (Or if your javascript is disable, please allow it)

Publié en premier sur MESHS : Aller sur MESHS pour en savoir plus.

Read More
categorie corps FOCUS SOUPLESSE {DANS LES ARTS}

FOCUS SOUPLESSE {DANS LES ARTS}

• <a href="https://www.888decor.com/category/toute-la-decoration/" data-internallinksmanager029f6b8e52c="16" title="Le magazine de la déco">Maison</a> Européenne des Sciences de l’Homme et de la <a href="https://www.marybloody.fr/blog/" data-internallinksmanager029f6b8e52c="31" title="Pour découvrir les choix de Mary" target="_blank" rel="noopener">Société</a>
Si votre page ne change pas dans quelques secondes, cliquez ici (Ou si votre javascript est bloqué, merci de bien vouloir l'activer)
If your page don't change in some seconds, please click here (Or if your javascript is disable, please allow it)

Publié en premier sur MESHS : Aller sur MESHS pour en savoir plus.

Read More
categorie musique Confessions : Simone Mazzer, Joachim Kühn, Paul Bley, Peggy Lee et d'autres

Confessions : Simone Mazzer, Joachim Kühn, Paul Bley, Peggy Lee et d’autres

1200x630 sans titre Confessions : Simone Mazzer, Joachim Kühn, Paul Bley, Peggy Lee et d'autres

Sometimes I Feel Like a Motherless Child (Feat. Gabi Motuba)

Traditinnel. (Compositeur), Tumi Mogorosi (batterie), Gabi Motuba (voix), Mthunzi Mvubu (saxophone alto), Tumi Pheko (trompette), Reza Khota (guitare électrique), Dalisu Ndlazi (basse), Brenda Thulo (choeurs), Cecilia Phetoe (choeurs), Charles Shikwambana (choeurs), Fortunate Jwara (choeurs), Noluthando Biyana (choeurs), Sibongile Mollo (choeurs), Steve Mthombeni (choeurs), Tebogo Magwe (choeurs), Thulisile Nletha (choeurs), Themba Maseko (direction choeur)

Publié en premier sur France musique : Aller sur France Musique Emission Banzzaï pour en savoir plus.

Read More
categorie culture Traité de juritraductologie

Traité de juritraductologie

135349 Traité de juritraductologie

La juritraductologie est un nouveau champ d’étude interdisciplinaire fondée sur les sciences juridiques et les sciences du langage. Elle offre une grille de lecture innovante des vulnérabilités des personnes et des traductions dans un contexte de mondialisation. Toute personne, dès lors qu’elle se trouve dans un pays dont elle ne comprend, ni ne parle la langue, s’expose à des risques linguistiques pouvant avoir des répercussions juridiques. Toute traduction, dès lors qu’elle est apportée en justice, s’expose à ce que les critères retenus par le juge pour en apprécier la qualité ne coïncident pas avec ceux posés en traductologie. En croisant les approches juridique et traductologique, cet ouvrage poursuit deux objectifs principaux. Le premier est épistémologique, il démontre que la traduction du droit n’existe pas sans le droit de la traduction. Le second est méthodologique, il fournit des formulaires pour guider, pas à pas, le processus de traduction de concepts juridiques complexes.

Juritradictology is a new field of cross-displinary study based on both legal studies and linguistics. It gives an innovative approach on how to deal with providing translation services to vulnerable people and translating many types of texts in a gobal world.

Publié en premier sur OpenEdition : Aller sur Open Edition pour en savoir plus.

Read More
categorie culture La résilience des villes portuaires européennes

La résilience des villes portuaires européennes

135699 La résilience des villes portuaires européennes

L’histoire des ports peut être renouvelée à travers l’usage du concept de résilience. Il désigne la capacité d’un système social à s’adapter de manière proactive et à se remettre de perturbations majeures.
Face à la nécessité vitale de maîtriser des flux ou des ressources, de se faire une place dans les échanges, le port s’insère dans un environnement juridique et technique dicté par des facteurs exogènes, des enjeux géostratégiques, des politiques étatiques et la pression des usagers. Mais quelles sont exactement les modalités du « rebond résiliant » qui doit assurer un retour à la normale après une crise et quel est le temps nécessaire à cela ? Plusieurs exemples sont étudiés du xvie siècle à aujourd’hui, de Gênes à Bilbao, du Havre aux ports de l’Andalousie : leurs temporalités, les conditions de leur élaboration, les modes d’action qu’elles exigent, mais aussi l’ensemble des représentations relevant du rapport au changement et les imaginaires dont elles se nourrissent.

This book proposes a new approach to the history of ports, from the 16th century to the present day, by applying for the first time the concept of “resilience”.

Publié en premier sur OpenEdition : Aller sur Open Edition pour en savoir plus.

Read More
categorie bien etre Nouvelle campagne de rappel contre la Covid-19 pour les personnes vulnérables

Nouvelle campagne de rappel contre la Covid-19 pour les personnes vulnérables

Crédits : © Konstantin Yuganov – stock.adobe.com

Une nouvelle campagne de rappel vaccinal contre la Covid-19 démarre le lundi 3 octobre avec de nouveaux vaccins adaptés aux variants. Quels sont les nouveaux vaccins bivalents et qui est concerné par cette campagne ? Service-Public.fr vous informe.

Le ministre de la Santé et de la Prévention a annoncé le lancement de cette nouvelle campagne automnale, alors que la période est propice à une circulation active du virus. Elle s’inscrit dans la continuité de la campagne de deuxième rappel lancée en mars 2022.

Qui est concerné ?

La Haute autorité de santé (HAS) recommande, dans son avis du 11 septembre 2022, la vaccination aux personnes suivantes :

  • les personnes âgées de plus de 60 ans ;
  • les résidents d’Ehpad et d’unités de soins de longue durée (USLD) ;
  • les personnes à risque de forme grave de la maladie (immunodéprimés, femmes enceintes, personnes de moins de 60 ans identifiées comme étant à risque) ;
  • les personnes vivant dans l’entourage ou en contact régulier avec des personnes immunodéprimées ou vulnérables ;
  • les professionnels des secteurs sanitaire et médico-social.

Quand faire cette dose de rappel ?

L’administration de la dose de rappel peut être effectuée :

  • dès 3 mois après la dernière injection pour les personnes de 80 ans et plus, les résidents en Ehpad ou en USLD et les personnes immunodéprimées ;
  • dès 6 mois après la dernière injection pour les autres personnes.

En cas d’infection récente à la Covid-19, il faut prévoir un délai de 3 mois entre l’infection et la dose de rappel.

  À noter : le téléservice Mon rappel vaccin Covid permet aux personnes de 60 ans et plus de connaître facilement la date à laquelle elles doivent réaliser leur dose de rappel.

  Rappel : le 18 octobre démarre la campagne de vaccination annuelle contre la grippe. À partir de cette date, les deux vaccins pourront être administrés au même moment, le ministère de la Santé et de la Prévention rappelant que la vaccination contre la Covid-19 est pleinement compatible avec celle de la grippe.

Quels sont les nouveaux vaccins ?

La Haute autorité de santé recommande de privilégier, pour cette campagne automnale, les vaccins bivalents adaptés aux variants d’Omicron (tous à ARN messager). Trois vaccins bivalents ont reçu la validation de l’Agence européenne du médicament : deux de Pfizer/BioNTech et un de Moderna. La HAS précise que « ce ne sont pas des nouveaux vaccins mais des vaccins adaptés aux souches circulantes », à l’image des vaccins contre la grippe saisonnière qui sont actualisés chaque année selon les virus les plus susceptibles de circuler pendant l’hiver. Les vaccins de Moderna et Pfizer ciblent le variant BA.1 d’Omicron, en plus de la souche originale, et le deuxième vaccin de Pfizer/BioNTech est adapté aux sous-variants BA.4 et BA.5.

  À noter : les vaccins « classiques » (notamment les monovalents de Pfizer et Moderna) restent efficaces contre le virus. Ce sont les seuls autorisés pour toute personne non vaccinée qui souhaiterait s’engager dans un parcours vaccinal.

Il est en outre rappelé l’importance des gestes barrières contre toutes les autres formes virales hivernales, grippe, bronchiolite, rhinovirus, etc. Il est recommandé aux personnes présentant des symptômes, ou se trouvant en présence d’une personne fragile, de porter le masque.

Publié en premier sur Srvice public : Aller sur Service public pour en savoir plus.